Comité de liaison (CLAN-R)

Michèle LAUMET : LES ACCORDS D’ EVIAN et les HARKIS

jeudi 8 septembre 2011

DES ACCORDS AMBIGUS N’OFFRANT AUCUNE GARANTIE REELLE

Les Déclarations gouvernementales relatives à l’Algérie dites Accords d’Evian, constituent l’aboutissement de négociations engagées secrètement en 1961 entre les représentants du gouvernement français et les représentants du FLN (Front de Libération Nationale), considéré comme seul interlocuteur valable.

En effet, ne furent associés aux négociations ni les autres mouvements indépendantistes tels le MNA (Mouvement National Algérien) de Messali Hadj, ni les autres composantes de la population algérienne d’alors : les musulmans restés fidèles à la France et les Pieds-noirs.

Bien plus, alors que les musulmans engagés auprès de la France représentent plus d’un million de personnes sur les 7 millions de musulmans vivant en Algérie en 1962, le gouvernement français les a totalement ignorés dans le texte des accords eux-mêmes. Rien n’est prévu pour eux, aucune garantie, pas même formelle.

Leur existence est purement et simplement niée, de sorte qu’ils deviennent ipso facto ressortissants algériens. La nationalité française avec les garanties qui s’y attachent leur est ainsi retirée malgré eux, ce qui est contraire à l’article 15 de la Déclaration des droits de l’homme qui prévoit que "nul ne peut être privé de sa nationalité sans son consentement".../...

Lire la suite ci-dessous en cliquant sur la brochure

Publiez sur Calaméo ou explorez la bibliothèque.

PDF - 32.3 ko
Les accords d’Evian et les Harkis

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1165 / 573455

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Histoire et mémoires  Suivre la vie du site 3- La guerre d’Algérie 1954 1962 (Grands évènements (...)  Suivre la vie du site 3.4 Les Victimes du terrorisme  Suivre la vie du site 3.42 Le Massacre des Harkis et leurs Familles   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.19 + AHUNTSIC

Creative Commons License