Comité de liaison (CLAN-R)

Lettre de l’U.N.A.C.F.M. adressée à M. le Président de la République.

vendredi 12 février 2010

UNION NATIONALE des ANCIENS COMBATTANTS FRANÇAIS MUSULMANS

Adresse postale : B.P. 29 - 67064 Strasbourg Cedex
Tél. : 004978 51 31 23 - Port. : 0620914167- Courriel : ursula.meliani@t-online.de

Monsieur Nicolas SARKOZY

Président de la République

Strasbourg, le 5 février 2010

En rendant visite au Carré Musulman du Cimetière Militaire de Notre-Dame de Lorette le 26 janvier dernier, vous avez rendu hommage aux soldats morts pour la France.

Le monde des Anciens Combattants et plus pa11iculièrement l’Union Nationale des Anciens Combattants Français-Musulmans, que j’ai l’honneur de présider, a été profondément émue par ce symbole.

Honneur à vous, Monsieur le Président.

Le 03 février, des Associations d’Anciens Combattants Français-Musulmans et Harkis, dont l’UNACFM, ont été conviées par le Secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants, M. Hubert FALCO, à participer en présence de quelques parlementaires à une réunion au Sénat, au cours de laquelle devaient être examinées les dispositions de la loi nO 2005-158 du 23 février 2005 portant reconnaissance de la Nation et contribution nationale en faveur des Français rapatriés.

Il est apparu en effet indispensable pour donner sa pleine efficacité à
l’article 5 que les interdictions formulées par la loi soient complétées par les sanctions prévues spécialement à l’article 33 alinéa 3 de la loi sur la liberté de la presse du 29 février 1881.

Nous sommes ainsi attentifs et sensibles à la sollicitude dont fait preuve avec constance le Gouvernement à l’égard de fidèles soldats qui ont servi le Pays avec courage dans des circonstances difficiles.

PDF - 811.3 ko
Courrier de l’UNACFM

Mais voilà que le même jour et sensiblement à la même heure, M. Dominique BUSSEREAU, membre du Gouvernement, avait comparé à des Harkis les membres du MoDem ayant rejoint la liste PS de Ségolène ROYAL pour le premier tour des élections régionales en PoitouCharentes,
déclarant au micro d’Europe 1 :

"Oui, enfin, elle rassemble des harkis, hein, si vous me permettez l’expression. Des gens qui vont un peu dans cette affaire, parce qu’ils n’ont pas d’autres moyens d’être élus. "

Nous déplorons que de tels propos aient été tenus par un ministre de la République et nous sommes profondément blessés car, une fois de plus, une grave atteinte a été portée à notre dignité et à notre honneur.

Ce dérapage verbal invite à l’extrême urgence à amender l’article 5 de la loi n° 205-158 du 23 février 2005 déjà cité, pour combler le vide juridique et sanctionner enfin tout propos injurieux et diffamatoire à l’encontre de mes frères de combat Harkis que j’ai eu l’honneur de
commander et dont je veux, à nouveau, réaffirmer leur loyauté et les lourds sacrifices consentis au service de notre Pays.

Je vous prie de bien vouloir accepter, Monsieur le Président de la République, l’expression de mes sentiments.

Colonel Aziz MELIANI

Nouvelles coordonnées :

TéL : 03 886099 82 - Courriel : aziz.meliani@cus-strasbourg.net


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2066 / 573680

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Harkis   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.19 + AHUNTSIC

Creative Commons License