Comité de liaison (CLAN-R)

EDITORIAL MARS 2011

dimanche 20 mars 2011

Le 19 mars encore...

De tous côtés, sur le territoire français, sont inaugurées des rues et des places du 19 mars 1962, date supposée du cessez-le feu en Algérie. A ces inaugurations s’ajoute la volonté de plus en plus marquée de donner plus d’ampleur aux cérémonies privées de commémoration de cette date.

Si le 19 mars a représenté pour les combattants la fin de leur engagement militaire, elle a surtout représenté, pour la population d’Algérie, toutes confessions confondues, le début de la période la plus horrible qu’elle ait eue à connaître ; elle est associée aux plus grandes souffrances, au souvenir des plus grands drames.

Aussi, bien que les Rapatriés ne contestent pas le droit de chaque citoyen de commémorer, quand il le désire, ils ne peuvent admettre que des représentants de l’État expriment, par leur présence aux cérémonies qui se déroulent ce jour-là, à la fois leur mépris pour la douleur de leurs compatriotes et leur désaveu du choix de la date du 5 décembre, fait par la Nation, pour honorer les morts civils et militaires d’Algérie, du Maroc et de Tunisie.

Ils demandent avec force que les préfets et sous-préfets ainsi que les différentes autorités militaires reçoivent désormais clairement instruction de s’abstenir de toute participation à de telles cérémonies.

le 18 mars 2011


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1185 / 580243

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Communication  Suivre la vie du site Editoriaux   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License