Comité de liaison (CLAN-R)

Editoriaux


ALBERT CAMUS .SOUVENONS-NOUS !

Il y a 106 ans, le 7 novembre 1913, naissait Albert Camus un authentique Français d’Algérie.

Camus est né dans cette belle plaine de Bône, là où les orangers et les vignes côtoient les champs de tabac, à quelque 18 kilomètres au Sud de la capitale de l’Est algérien, dans un beau village aux maisons basses, Mondovi. Mondovi que l’on aperçoit du clocher de la Basilique d’Hippone, où vécut l’esprit universel qu’était Saint-Augustin auquel, d’ailleurs, l’auteur de « la Peste » et du « Mythe de Sisyphe » a consacré son mémoire de D.E.S... On aime à imaginer, aujourd’hui, la conversation entre ces deux voisins, ces deux grands Africains…

Camus a vécu à Alger, à Belcourt, à Oran, puis à Alger de nouveau, construisant une œuvre philosophique et littéraire magistrale - elle lui a valu le Prix Nobel de Littérature en 1957 – qui laisse constamment apparaître son amour sans faille pour sa terre natale. « Noces à Tipasa » commence ainsi :

« Au Printemps, Tipasa est habitée par les dieux et les dieux parlent dans le soleil et l’odeur des absinthes, la mer cuirassée d’argent , le ciel bleu écru, les ruines couvertes de fleurs et la lumière à gros bouillons dans les amas de pierres. A certaines heures, la campagne est noire de soleil… »

S’il fallait une preuve de son attachement à sa terre, il suffirait pourtant de se souvenir qu’au moment de sa mort, ce 4 janvier 1960, Camus tenait, près de lui, dans sa serviette, le manuscrit du « Premier homme » , un ouvrage qu’il comptait considérablement développer...

Sa mort fut pour tous les Algériens une perte terrible dont on peut encore mesurer les conséquences aujourd’hui.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Film sur le Massacre FLN du 5 Juillet 1962 a Oran : 5 Sept a 23h sur France 3 !!!

samedi 31 août 2019
"Oran, le massacre oublié" Chers Amis, La bonne nouvelle est enfin arrivée : le film de Benamou/ Deniau auquel Jean Monneret a participé comme conseiller sera diffusé le 5 septembre à 23 heures sur FR3. Le sujet en est Le massacre oublié du 5 juillet 1962 à Oran . Ceci est une première brèche dans (...)


Les enlèvements du FLN : Témoignage d’André Aussignac.

mardi 27 août 2019

Parce qu’il n’est jamais inutile de rappeler une réalité enfouie, en mettant de la chair au terme de "disparu", le bouleversant témoignage d’André Aussignac sur son enlèvement et ses conditions de détention par le FLN, en complète violation des "accords d’Evian", et du "cessez le feu" du 19 mars 1962, illustre avec embarras une des pages tragiques d’un "mensonge d’état".



30 Aout 2019- Journée mondiale des Disparus au Luc en Provence

dimanche 18 août 2019

Cette journée mondiale, est une opportunité pour rappeler les civils et militaires disparus et détenus dans des conditions atroces par le FLN, signataire du cessez le feu du 19 mars 1962.



Décès du Préfet Roger Benmebarek

jeudi 1er août 2019

Un grand témoin nous a quittés….



26 mars 2019- Commémorations à Paris du 26 mars 1962.

vendredi 5 juillet 2019
26 mars 2019- Commémoration du 26 mars 1962 au Mémorial du Quai BranlyLire plus de publications sur Calaméo


Prière pour un 5 juillet

jeudi 4 juillet 2019

Une simple prière, une image, une colère. Ne jamais oublier



5 juillet 2019- Commémorations au Luc En Provence

jeudi 27 juin 2019
Le Maire, Pascal Verrelle et la municipalité du Luc En Provence , organisent une cérémonie commémorative, en Hommage aux Victimes des Massacres d’Oran VENDREDI 5 JUILLET 2019 à 10 H. au Monument aux MortsLe cortège se formera place de la Libération à partir de 9h45 (...)


Commémoration du 5 Juillet 2019 à Paris

jeudi 27 juin 2019
Vendredi 5 Juillet 2019 à 18h30- Arc de Triomphe de Paris La Fédération Comité de Liaison des Associations Nationales de Rapatriés (CLAN-R) Membre du Comité de la Flamme Ravivera la Flamme sous l’Arc de Triomphele Vendredi 5 juillet 2019 à 18 h 30.En hommage aux victimes civiles d’AFN et aux (...)


Déclaration d’Hélie Denoix de Saint Marc devant le haut tribunal militaire, le 5 juin 1961.

jeudi 2 mai 2019

Certains ne voient en ce Soldat admirable, que le putschiste, que l’on salit et que l’on rabaisse. Suivant la parabole de la paille et de la poutre, personne ne se risque à se demander, ce qui avait poussé cet homme à la désobéissance. Le texte de son procès, parle de parole donnée….Comment pourrait-il être compris par ces esprits étroits ?...



Remise De La Médaille D’Or Des Valeurs Francophones à Jocelyne Mas...

samedi 27 avril 2019

La Renaissance Française distingue l’œuvre littéraire de Jocelyne Mas


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 593544

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License