Comité de liaison (CLAN-R)

Editoriaux


« RECONCILIATION DES MEMOIRES »...

« RECONCILIATION DES MEMOIRES »
COMMUNIQUE DU CLAN-R
LA FEDERATION
« COMITE DE LIAISON DES ASSOCIATIONS NATIONALES DE RAPATRIES »

Le Président de la République a décidé de « mettre fin à la guerre d’Algérie » en « réconciliant les mémoires ». Pour ce faire, en accord avec le pouvoir algérien, il a désigné un seul homme M.Benjamin Stora, qui avec son homologue désigné par l’Algérie, va écrire notre histoire. Ce choix conduira certainement à donner une vision partielle et partiale compte tenu des positions bien connues de cet historien. Ceci s’est fait sans aucune consultation, ni du parlement, ni des chefs des partis politiques, ni des principaux concernés ; comme le ferait un régime autoritaire.

Comment peut-on imaginer que le duo désigné, puisse, seul, réconcilier les mémoires ? L’exercice consistera simplement à donner entière satisfaction au groupe qui détient le pouvoir à Alger, sans partage, depuis l’indépendance.

Procéder de la sorte, en violant la mémoire des peuples de part et d’autre de la Méditerranée, c’est s’assurer de l’échec et privilégier la repentance unilatérale au détriment du respect des tragédies vécues.

Jamais nous ne pourrons l’accepter.

« La réconciliation des mémoires », ou plutôt la paix des mémoires, ne peut être que l’aboutissement d’un processus de reconnaissance et de respect de la réalité des faits qui aura rassemblé, dans la sincérité, de véritables historiens et d’autres représentants de la société civile, des témoins ayant vécu douloureusement les événements, notamment les Pieds Noirs et les Harkis.

Il ne revient pas aux gouvernements d’écrire l’Histoire

Paris, le 28 juillet 2020

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Le Maréchal Bugeaud- Conquête de l’Algérie

mercredi 5 août 2020

Un magnifique portrait d’un grand soldat. (avec ou sans casquette....)



Bernard Lugan- Ouverture des archives Ottomanes

lundi 27 juillet 2020

Il est question d’Histoire...Et avant que des idéologues pro-FLN, n’en inventent une, ouvrons les archives Ottomanes, pour détruire les idées bien commodes aux négationnistes et soyons fiers de ce que nous sommes...



Stèle en hommage aux Rapatriés d’Afrique du Nord

dimanche 26 juillet 2020

Inauguration et profanation d’un des rares monuments qui rappellent le souvenir d’une histoire que tant veulent nous faire oublier....



Communiqué du CLAN-R

samedi 25 juillet 2020
« COMITE DE LIAISON DES ASSOCIATIONS NATIONALES DE RAPATRIÉS » PROFANATION DE LA STÈLE DU CAP D’AGDE RENDANT HOMMAGE AUX FRANÇAIS D’AFRIQUE DU NORD Paris, le 25 juillet 2020 Une fois encore, à Agde maintenant, un de nos monuments a été profané ; dans l’indifférence. La Ministre en charge de la (...)


JACQUES AUGARDE NOUS A QUITTES LE 19 JUILLET 2006

dimanche 19 juillet 2020
SOUVENONS-NOUS Jacques Augarde a été un soldat, il a été un homme politique de grande stature, un homme de lettres, un combattant de la Justice, un homme de cœur. Soldat, après la campagne d’Italie, le 19 août 1944, à la tête de ses Tabors il est parmi les premiers à débarquer à Saint-Tropez pour (...)


L’Algérie vue par les autorités françaises en 1958 | Archive INA

vendredi 17 juillet 2020

Des images "parlantes"



Bernard Lugan- La repentance ?....

vendredi 17 juillet 2020

Un regard courageux et honnête, vertus nécessaires, pour tenir tête à la pensée unique et imposée concernant la repentance unilatérale.



Lettre d’information de Secours de France- Juillet 2020

vendredi 17 juillet 2020

Des réflexions sur les évènements qui ont marqués nos dernières semaines...



2020- Commémorations du 5 juillet à Béziers

mardi 14 juillet 2020
" Madame, Monsieur, Mes amis, Chaque année, le 5 juillet est une souffrance, une brûlure. De ces brûlures, de ces souffrances qu’on cache au fond de soi, au fond de son enfance, au fond de sa mémoire hantée par des images qui finissent par prendre forme à force de vous avoir été racontées. Je n’étais (...)


2020- Commémorations du 5 juillet à Paris

mardi 14 juillet 2020
Reçu de Roland Albert C’est par une journée venteuse, poussiéreuse, chaude et à certains moments bruineuse que nous nous sommes retrouvés à 16 heures, peu nombreux mais fidèles à nos engagements, Quai Branly à Paris, le 5 juillet 2020, cinquante huit ans après la fusillade de la Rue d’Isly à Alger, (...)

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 650668

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License