Comité de liaison (CLAN-R)

Commentaire du général Faivre sur le livre " Les derniers tabous : les Harkis restés en Algérie"

vendredi 18 décembre 2015

A. Jugements non chiffrés des responsables militaires et civils :


- ambassadeur JM Jeanneney : - 27 août, des centaines de harkis exécutés par la population
- 29 novembre, recrudescence des exécutions,
- 3 janvier, de cruelles représailles, non chiffrables (réf.Liskenne. Ambassade Jeanneney. A.Colin 2015)
- général de Brebisson (Cdt supérieur) décompte plusieurs milliers de tués, dans ses T.O. de juillet, août, novembre 1962 et janvier 1963,
- général Le Masson en juin 1962 : exécutions sommaires dans l’Algérois (rapport sur le moral, 2T98/3),
- général Frat en aôut 1962 : massacres généralisés observés dans le Constantinois,
- S/Préfet de Tlemcen en mai 1963 : massacre de tous les supplétifs (source Nathalie Galesne)
- le président Bouteflika estime que des erreurs ont été commises (8 septembre 2005)
- le général Nezzar reconnaît des dépassements ( Liberté du 30/09/2004)

B. Estimations chiffrées, supérieures à celles des témoins de P.Daum


- col.de Réals (Attaché militaire), été 1963, fait une estimation de 20.000 massacrés.
- Col. Villard : décompte de 200 tués dans le Groupement A de Tlemcen en juillet 1962 (1K744),
- Lacouture recueille une information de 10.000 tués (le Monde du 13 novembre 1962),
- col. d’Andoque en octobre 1962 : 60.000 tués
- général F. Meyer : 20 à 30 tués en 8 jours à Géryville, a recueilli le témoignage du maire de Geryville,
ancien chef de la mintaka 35 : 20.000 tués en Oranie,
- Gregor Mathias compte 200 à 250 tués à Rovigo, l’Arba et Hammam Melouane,
- Mohand Hamoumou fait état de 150 victimes dans 5 douars, son estimation globale est de 100.000 tués,
- col. Meliani : 15 témoins interrogés font état de 472 tués dont 51 femmes et enfants, ( le drame des harkis, Perrin 1993)
- général Gaget signale 60 à 70 tués sur 150 membres du commando Georges (Grancher 1990, p. 216),
- Roger Vust, délégué du CICR, fait une estimation de 10.000 harkis assassinés sur 80.000, 20.000 morts au déminage, 10.000 disparus
(M.Faivre. La Croix Rouge pendant la guerre d’Algérie, Lavauzelle 2007),
- général M.Faivre a récupéré 52 harkis soit environ 50% ; 46 supplétifs ont été massacrés (liste publiée) ; il ne reste aucun survivant en Algérie (3).
- le ministre Joxe, suivant Lacouture, fait une estimation de 10.000 tués.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 37 / 23434

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Points de vue   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.14 + AHUNTSIC

Creative Commons License