Comité de liaison (CLAN-R)

La selection de l’asaf de septembre 2014

vendredi 3 octobre 2014

 La selection de l’asaf de septembre 2014

Brèves et commentaires

  • Casques bleus en RCA

« La force africaine MISCA a passé la main, le 15 septembre, à la mission des nations unies MINUSCA. Ce transfert devrait se traduire, à terme, par un doublement des effectifs (12 000 h dont 2 000 policiers). La MINUSCA sera composée pour l’essentiel des anciens contingents africains de la MISCA renforcés notamment par des soldats du Bangladesh et du Pakistan. Le 1er mandant de la MINUSCA s’achèvera le 30 avril 2015. »

La France espère pouvoir réduire progressivement ses forces (2 000 h) qui opéreront maintenant essentiellement dans l’est et le nord de la RCA. Compte tenu de l’hétérogénéité de la MINUSCA, le désengagement trop rapide des unités françaises fragiliserait ce pays clef, situé au cœur de l’Afrique et pourrait provoquer une rapide dégradation de la situation qui imposerait à notre pays de se réengager plus puissamment.

  • Dissolution de régiment

L’annonce de la dissolution d’un régiment d’infanterie devait être faite initialement fin juillet. Elle a été reportée fin août puis fin septembre. A ce jour, aucune déclaration n’est intervenue. Il se pourrait que les dirigeants politiques prennent conscience de la dramatique insuffisance des effectifs face à la menace terroriste islamiste tant en Afrique et au Moyen - Orient que sur le territoire national. Faut-il préciser que l’armée française ne compte plus que 20 régiments d’infanterie (environ 20 000 h) soit moins que l’armée suisse.

  • Juge d’instruction et officier de réserve à Colmar

Le président du tribunal de grande instance de Colmar vient de désigner un second juge d’instruction dans le dossier du décès de Hocine Bouras. Nicolas Faltot va désormais épauler son collègue Jean-François Assal pour mener à bien l’information judiciaire ouverte par le parquet de Colmar pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner par un agent dépositaire de l’autorité publique dans l’exercice de ses fonctions ».

L’avocat strasbourgeois Me Renaud Bettcher, le conseil de la famille de Hocine Bouras, n’avait pas manqué de s’étonner du fait que le magistrat choisi pour conduire l’instruction soit officier de réserve dans l’armée, alors même que le coup de feu mortel émanait d’un militaire (gendarme volontaire). Il avait menacé d’introduire un recours pour défaut d’impartialité devant la Cour européenne des droits de l’homme » (extraits des DNA du 30/08).

Même si cette procédure est habituelle pour les « cas sensibles », l’ASAF ne peut que s’étonner de la défiance que suscite le fait d’être officier de réserve. En est-il de même quand le juge est membre d’un syndicat de magistrature (cf. « mur des cons ») ?
A voir sur le site : www.asafrance.fr

 ASAF . Association de Soutien à l’Armée Française

Site : www.asafrance.fr
Courriel : secretariat@asafrance.fr
18, rue de Vézelay
75008 Paris
Tél/Fax : 01 42 25 48 43

facebook twitter

...Lire la suite sur le PDF...
PDF - 318.8 ko
Selection de l’ASAF-septembre 2014

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 522 / 576648

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le CLAN-R conseille  Suivre la vie du site DIVERS   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License