Comité de liaison (CLAN-R)

APPEL A L’UNITE D’ACTION DE TOUTES LES ASSOCIATIONS DE RAPATRIES

vendredi 18 février 2011

A l’issue de l’ Assemblée générale qu’ils ont tenu au Palais du Luxembourg le 13 janvier, les présidents des associations membres de la Fédération - CLAN-R ont adopté, à l’unanimité, la motion dont le texte suit, pressant appel à l’unité d’action



APPEL A L’UNITE D’ACTION DE TOUTES LES ASSOCIATIONS DE RAPATRIES

Le Comité de liaison des associations nationales de rapatriés, réuni en assemblée générale à Paris le 13 janvier 2011, appelle à l’unité sacrée dans l’action de toutes les associations de rapatriés en vue d’aboutir à la satisfaction de nos communes revendications qu’elles soient morales, mémorielles ou matérielles, sans hiérarchie ni priorité particulière, toutes ces revendications étant égales en valeur et toutes pressantes un demi-siècle après l’exode.

L’unité sacrée exige que chaque association soutienne au même rang que ses propres revendications celles des autres ; c’est là le seul moyen de garantir l’efficacité grâce au cumul des efforts.

Dans la période qui commence maintenant et au cours de laquelle la classe politique, parce qu’elle y a intérêt, peut enfin être encline à entendre la voix de Français meurtris par l’Histoire et par les hommes, la stratégie d’ensemble en découle :

chaque association, dans le respect de la personnalité et du style de chacune, devrait soumettre à tous les partis politiques le catalogue des revendications recensées dans la charte nationale des rapatriés de 2007, avec les légitimes compléments qu’elle pourrait y joindre, en exigeant :

  • lorsqu’il s’agit de partis de l’opposition actuelle, l’engagement d’en garantir la satisfaction par la prise en compte dans leurs programmes de gouvernement et professions de foi de candidature présidentielle, bonne foi étant prouvée par des dépôts immédiats de propositions de loi au Parlement ;
  • lorsqu’il s’agit de partis appartenant à la majorité présidentielle, en demandant au gouvernement le dépôt immédiat de projets de loi et l’adoption de textes réglementaires, sans attendre donc d’illusoires engagements de campagne, l’expérience malheureuse de 2007 en la matière ayant suffi.

Le C.L.A.N.-R appelle donc à l’unité sacrée dans l’action, dans le respect des personnalités propres de chacune des associations de rapatriés. Si, par malheur, cet appel n’était pas entendu, l’unité serait hélas quand même obtenue : ce serait celle du naufrage commun de nos dernières espérances.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1692 / 584862

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Communication  Suivre la vie du site Le CLAN-R diffuse   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License