Comité de liaison (CLAN-R)

A propos du film "Hors La Loi"- Cannes 2010

mercredi 28 avril 2010

"Collectif Vérité Histoire - Cannes 2010"

Le film algérien « Hors la loi » à Cannes !

Ils ont osé. Nous demandons vérité et justice.

Oui, ils vont dérouler le tapis rouge du Festival de Cannes pour accueillir en grande pompe le dernier film de Rachid Bouchareb « Hors la loi ».

Oui, ils vont oser malgré nos nombreux avertissements, nos interventions répétées depuis des mois auprès de tous les politiques concernés. Nous ne demandions pas que soit interdite la diffusion de ce film en France, mais nous considérons que la décision du Jury de sélection du Festival est une véritable provocation « à domicile ».

En effet, ce film algérien, réalisé par l’auteur d’« Indigènes » est avant tout un film de propagande politique pour le compte de ceux qui l’ont commandité et financé, un véritable complot contre la France, son histoire, sa présence et son oeuvre en Algérie. C’est une organisation cinématographique qui a profité de fonds publics français complétés par ceux d’un mécénat idéologique d’entrepreneurs dévoués à la cause. Il n’aurait jamais dû bénéficier du tremplin publicitaire et médiatique que va lui offrir une institution française, le Festival de Cannes, où il sera présenté quelques jours à peine après sa sortie officielle en Algérie.

Cette « machine à façonner l’opinion française » a commencé avec la réalisation du film « Indigènes », Un film « plein de bons sentiments » qui selon les naïfs de tous bords devait avoir des vertus pacificatrices après les émeutes de banlieue. Film historique, disait-on, mais qui oubliait au passage les quelques 170 000 soldats pieds noirs débarqués en Provence. Film palmé au Festival de Cannes 2006 et soutenu ensuite par un flot de publicité et de critiques élogieuses des médias et, cerise sur le gâteau, diffusé par DVD dans les établissements scolaires pour son message pédagogique ! ! !

Mais malgré ses lacunes, ses omissions et ses invraisemblances historiques, « Indigènes » n’était pas un film « anti- France ».

Pour le film « Hors la loi », c’est le même scénario qui se prépare pour faire maintenant accepter aux français les exigences de repentance du pouvoir algérien qui, à cette occasion et en toute liberté, falsifie l’histoire de la guerre d’Algérie et de la présence française jusqu’en 1962.
Car c’est bien l’acte officiel de repentance des « crimes du colonialisme » qu’exige le FLN algérien, et il est soutenu en France par tous les complices idéologiques, les inconsistants, les ignorants, des godillots de la majorité, tous adeptes de la repentance.

Depuis plus de 2 ans, les déclarations de nos ambassadeurs en Algérie, les voix de ministres et de parlementaires en mission dans ce pays, et même celle du Président de la République (discours de Constantine du 5 décembre 2007) orientent le « discours officiel français » vers les exigences du FLN qui a annoncé récemment toute une série de mesures d’intimidation sur ce sujet.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3228 / 588322

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Evènements  Suivre la vie du site 2010   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License