Comité de liaison (CLAN-R)

25 Septembre 2010- Les Invalides : Hommage National aux Harkis.

mardi 28 septembre 2010

Comme l’an passé, le Secrétaire d’État chargé des Anciens Combattants Hubert FALCO a présidé, le 25 septembre 2010, la cérémonie à Paris en hommage aux Harkis dans la cour d’ honneur des Invalides. Avec le général Bruno DARY, gouverneur militaire de Paris, le Secrétaire d’État a déposé une gerbe devant la plaque qui rend hommage aux Harkis. Il avait procédé auparavant à une remise de décorations à quatre Harkis et à une ancienne EMSI (Infirmière des équipes médico-sociales itinérantes).

Depuis la première cérémonie d’hommage national aux Harkis décidée et présidée par le Président de la République Jacques Chirac, le 25 septembre 2001, c’est la dixième année qu’un tel hommage est rendu aux Harkis dans cette cour d’ honneur des Invalides et dans de très nombreuses communes, devant des Monuments aux morts ou des plaques commémoratives en leur mémoire, en présence des autorités civiles et militaires .

Dans son discours, le Secrétaire d’État, a rappelé la fidélité des Harkis et la reconnaissance que leur doit la Nation pour leur engagement, leur bravoure et leur héroïsme "Vous êtes l’honneur de la France... Vous avez pris place dans la longue suite des femmes et des hommes qui ont fait notre pays".

Il a aussi reconnu que " la France n’a pas toujours pris la mesure des sacrifices consentis pour elle... Je pense avec tristesse et douleur, aux milliers de Harkis , restés en Algérie, sans armes et seuls face à leurs bourreaux... désarmés conformément aux accords d’Evian, ils furent victimes de représailles aveugles, sanglantes et ignobles pendant des mois... assassinés dans des circonstances terribles, au mépris de toutes lois humaines ."

Malgré les avancées de ces dernières années en matière de mémoire, pour la première fois un ministre a aussi rendu hommage à l’action des nombreux officiers français " qui tendirent une main fraternelle aux Harkis menacés... ils firent tout ce qui était en leur pouvoir pour arracher les Harkis à leur sort et organiser leur rapatriement... Ces officiers ont obéi a ce que leur dictait leur conscience... Voila ce qu’être officier français veut dire : assumer ses responsabilité jusqu’au bout . Et au-delà même encore... Ils sont l’ honneur de l’ Armée française, ils sont l’ honneur de la France.. "

Ces propos sont allés droit au cœur des officiers, anciens d’Algérie, présents à cette cérémonie et très émus par cet hommage officiel attendu depuis tant d’années . Que le ministre en soit remercié pour tous ces hommes d’honneur .
La vérité a fait un nouveau pas. . .

Dans le même esprit, formons le vœu que pour le 5 décembre prochain, lors de la journée nationale d’ hommage aux soldats "Morts pour la France" et à toutes " nos victimes civiles " assassinées ou disparues, avant ou après le 2 juillet 1962, le Président de la République, Nicolas SARKOZY, pourra être présent au quai Branly et qu’il aura à cœur, ce jour là, de poursuivre ce devoir de reconnaissance en prononçant les paroles de vérité attendues depuis si longtemps et en annonçant de nouvelles mesures de mémoire et de réparation, comme il nous l’a laissé espérer en 2007.

Gilles Bonnier


Vous trouverez ci dessous le discours du ministre Hubert Falco
PDF - 79.3 ko
Discours de M. Hubert Falco

Portfolio

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1563 / 588322

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Commémorations  Suivre la vie du site 2010   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License