Comité de liaison (CLAN-R)

RENE MAYER : Les Juifs en Algérie et le "Décret Cremieux"

lundi 28 octobre 2013

En 1864, lors de son deuxième voyage en Algérie, Napoléon III, répondant aux voeux de bienvenue du Grand Rabbin d’Oran, Napoléon III déclara : "J’espère que bientôt les Israélites seront citoyens français".

C’est l’année suivante que parut le Senatus Consulte du 14 juillet 1865. Aux trois ensembles de la population algérienne qui ne la possédaient pas encore, à savoir les musulmans, les juifs et les étrangers, il offrait la citoyenneté française.

Il commençait par s’adresser aux musulmans :" L’indigène musulman est français ; néanmoins il continue à être régi par la loi musulmane (…). Il peut, sur sa demande, être admis à jouir des droits de citoyen français ; dans ce cas, il est régi par les lois civiles et politiques de la France". En tant que sujet français, le musulman pouvait être admis à servir dans l’armée et dans la fonction publique.

Mais s’il choisissait de devenir citoyen français et d’être "régi par les lois politiques de la France",il disposait des droits civiques de n’importe quel Français.

L’article 2 traitait de l’indigène israélite. Sa rédaction était rigoureusement identique à celle du premier, à ceci près que "musulman" y était remplacé par "israélite".

L’article 3 s’adressait aux étrangers. Il stipulait simplement que "l’étranger,agé de plus de 21 ans, qui justifie de trois années de résidence en Algérie, peut être admis à jouir de tous les droits de citoyen français".et il doit justifier être de bonnes mœurs ...

Ce sont donc exactement les mêmes possibilités qui étaient offertes aux musulmans, aux juifs et aux étrangers. On ne trouverait pas dans ce texte l’ombre du moindre favoritisme. La quasi-totalité des étrangers demandèrent à devenir Français. On les naturalisa par colonnes entières du Journal Officiel. Beaucoup de Juifs le demandèrent aussi,malgré les réserves que nous examinerons plus loin.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 18 / 28928

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Commission Histoire et Réalité des Faits  Suivre la vie du site TEXTES  Suivre la vie du site 1-STATUT DE L’ALGERIE DE 1830 à 1962- VIE CIVIQUE ET (...)  Suivre la vie du site 1.2 La citoyenneté , la nationalité française, les droits (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.14 + AHUNTSIC

Creative Commons License