Comité de liaison (CLAN-R)

Toulon : la stèle des martyrs de l’Algérie française profanée

dimanche 10 mai 2020

Dimanche 10 mai 2020 à 16:30 - Par Quentin Perez de Tudela, France Bleu Provence

Des tags ont été découverts, ce dimanche, sur le monument dédié aux pieds noirs et à la mémoire des combattants de l’Algérie française. Amaury Navarranne, conseiller régional du Rassemblement national, annonce qu’il va porter plainte.

Des tags. Une inscription parfaitement lisible : "Stop nationalisme". Et une croix. Tordue. C’est ce qu’on peut voir sur la photo prise après la profanation de la stèle dédiée aux martyrs de l’Algérie française. On ne sait pas à quand remonte cet acte commis à Toulon "par des crapules", selon les mots d’Amaury Navarranne. Ce qu’il y a de sûr, c’est que le Conseiller régional Paca a découvert "cet acte honteux" ce dimanche. Jour, dit-il, de la "fête nationale de Jeanne d’Arc et du patriotisme."

Dans un communiqué, l’élu du Rassemblement national s’en prend sèchement aux auteurs du slogan "Stop nationalisme". "Je leur propose de venir en face à face pour exprimer leur refus du nationalisme. Mais le courage n’est pas la vertu de certains…

C’est donc devant la justice qu’ils auront rendez-vous", écrit l’intéressé.
Amaury Navarranne va en effet porter plainte auprès du procureur de la République. Il demande aussi à la mairie de Toulon d’effacer la profanation "dans les plus brefs délais".

Commentaires :

Il est remarquable de penser que malgré l’endroit où l’on vit, l’Histoire que l’on a et le traumatisme vécus, l’injustice subie, il ne soit pas possible en France, de commémorer les Martyrs Français, d’un passé épique et glorieux. Les mots autrefois mis à l’honneur, comme Patriotisme, Courage, Sacrifice, sont raillés et combattus.

Qui sont ces railleurs, qui sont ceux qui combattent le Patriotisme et la Nation ? Nous espérons que la plainte déposée ne sera pas édulcorée au gré des excuses prêtes à l’emploi. Nous espérons que la municipalité de Toulon appuiera la démarche De Amaury Navarranne, et oubliant pour un instant, ce qui les sépare, mettront en commun le sentiment du "trop c’est trop".

François Paz


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 79 / 646231

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Communication  Suivre la vie du site Le CLAN-R diffuse   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License