Comité de liaison (CLAN-R)

René Mayer- Les Pieds-noirs et la bombe H

mardi 20 novembre 2012

Michel CARAYOL, né à Alger le 30 juin 1934. Son père fut Maire de Kouba. Il alla à école primaire de Gué de Constantine, près de Maison Carrée, fit ses études secondaires au lycée Ben Aknoun d’Alger puis suivit les classes préparatoires du lycée Bugeaud (dites Taupe arabe). Reçu à l’Ecole polytechnique (X 54) puis à Ecole nationale de l’armement, il fut détaché à la direction des applications militaires (DAM) du CEA. Ingénieur général de l’armement. Le Bulletin of atomic scientists de septembre-octobre 2003 le désigne comme l’un des trois Français ayant découvert la manière de fabriquer une bombe H. A également travaillé sur l’arme laser. Ses travaux lui ont valu le prix Chanson (1977). Il fut Commandeur de la Légion d’honneur, Commandeur du Mérite etc. † à Paris le 23 février 2003.

Luc DAGENS, né le 12 février 1932 à Paris. A suivi lui aussi les classes secondaires et préparatoires du lycée Bugeaud d’Alger (Taupe arabe). Reçu à l’École normale supérieure (sciences) en 1952. A été directeur de recherche au CEA.

Roger BALÉRAS, né à Alger le 4 avril 1929, élève au Lycée Bugeaud, ingénieur de l’Ecole supérieure d’électricité. En tant que directeur des applications militaires (DAM) du Commissariat à l’énergie atomique, il a notamment lancé la construction du Laser Méga Joule.

René PELLAT, né à Hussein-Dey le 24 février 1936, études au lycée Gautier puis au lycée Bugeaud d’Alger, Taupe arabe puis Taupe de Louis le Grand à Paris, École polytechnique (X 56), ingénieur au corps des Ponts et Chaussées, docteur ès-sciences, chercheur en physique nucléaire, président du conseil d’administration du Centre national de la Recherche scientifique (CNRS) en 1989, président du CNES (Centre national d’études spatiales) (1992-95), Haut commissaire à l’énergie atomique 1998-2003. Cette fonction lui a notamment permis de relancer le projet ITER de fusion thermonucléaire. † accidentellement en août 2003.

Gilles COHEN-TANNOUDJI, frère de Claude, né à Constantine comme ce dernier, École Polytechnique (X 58), conseiller scientifique du Commissariat à l’énergie atomique (CEA).

Claude COHEN-TANNOUDJI, né à Constantine le 1er avril 1933, études secondaires et classes préparatoires (Taupe arabe) au lycée Bugeaud d’Alger, École normale supérieure (sciences), agrégé de physique. Est connu notamment pour ses travaux sur le pompage optique, les interactions atome-rayonnement et le refroidissement des atomes. Professeur titulaire de la chaire de physique atomique et moléculaire au Collège de France (depuis 1973), membre de l’Académie des sciences (1982), Médaille d’or du CNRS, prix Nobel de Physique (1997).

Notices biographiques extraites de Français d’Afrique du Nord : ce qu’ils sont devenus – 2005 - René Mayer


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1854 / 589747

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Histoire et mémoires  Suivre la vie du site 4- Aspects de la période Française en Algérie  Suivre la vie du site 4.3 La mise en valeur du territoire  Suivre la vie du site 4.33 Les matières premières /ressources minières (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License