Comité de liaison (CLAN-R)

Lettre ouverte du Président de la FARAC à Monsieur Denis Bousson

mercredi 18 novembre 2009

Farac

(fédération d’associations d’anciens combattants, d’amicales régimentaires et d’associations à caractère patriotique de Lyon et sa région)

LETTRE OUVERTE

à

Monsieur Denis BOUSSON

Maire de Saint-Didier-au-Mont-d’Or

69370 SAINT-DIDIER-AU-MONT-D’OR

Objet. Inauguration d’une « Allée du 19 mars 1962, cessez-le-feu en Algérie »

Références.

  • 1. Courriel du président de la Farac en date du 14 / 10/ 2009
  • 2. Lettre avec AR du président de la Farac en date du 27/10/ 2009.
  • En annexe. Argumentaire Farac « Pourquoi nous refusons la date du 19 mars »

Monsieur le Maire,

A la suite de l’inauguration, sous votre présidence, d’une «  Allée du 19 mars 1962- cessez-le-feu-en Algérie  » le samedi 10 octobre 2009 à Saint-Didier-au-Mont-d’Or, la Farac par la voix de son président vous a demandé audience à deux reprises (documents de 1ère et 2e références) afin de recueillir de vous-même les raisons qui ont motivé cette décision et l’explication du choix d’une formulation contraire à la vérité historique.

Ces deux demandes sont restées à ce jour sans suite.

N’auriez-vous aucune explication à donner ?

Ressentiriez-vous quelque mépris pour une fédération d’associations d’anciens combattants, d’amicales régimentaires et d’associations à caractère patriotique de Lyon et sa région qui regroupe pourtant 92 associations et compte au total 20 000 adhérents ?

Auriez-vous une lecture toute personnelle de l’échange démocratique ?
Ou, plus simplement, manqueriez-vous de courage politique ?
Certes, et après relance téléphonique à votre secrétariat de mairie, vous avez appelé le président de la Farac à son domicile dans la soirée du vendredi 23 octobre et vous lui avez tenu un langage qui avait toutes les formes de la conversation privée du fait de vos nombreuses digressions à caractère personnel tout à fait hors sujet, ce qui explique la longueur anormale de cette communication estimée, selon votre propre montre, à plus de 38 minutes.

Conversation en fin de compte inutile, à part votre affirmation non argumentée de votre attachement à la date du 19 mars 1962, puisque, à chaque rappel à l’objet de la demande d’audience, vous avez éludé la discussion de fond.

Aussi convient-il de rechercher ailleurs les raisons de cette surprenante inauguration dans une commune qui, sous les municipalités précédentes, avait toujours su résister aux assauts répétés de la FNACA. Voici, à ce propos, quelques questions auxquelles la Farac aurait aimé vous entendre apporter des réponses précises.

Avez-vous pris de vous-même la décision de cette inauguration ? Serait-elle au contraire intervenue sous la pression de la FNACA ? La recherche sur Internet d’un débat ouvert dans les comptes rendus des réunions du conseil municipal n’apporte pas de réponse claire.

Quoiqu’il en soit, il est au demeurant significatif que le correspondant d’un grand quotidien régional, fin observateur local, titre son article, daté du lendemain de l’événement, de l’éloquente manière suivante : « L’allée du 19- Mars-1962 inaugurée par la Fnaca ». La Fnaca aurait-elle remporté au second tour les municipales de Saint-Didier en 2008 ? (suite, page 2 ...)

PDF - 138.7 ko
Lettre ouverte
PDF - 105.1 ko
Commémoration guerre d’Algérie

(voir précédente intervention du Général François Lescel au sujet du 19 mars)


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3307 / 588322

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site NON au 19 mars   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License