Comité de liaison (CLAN-R)

Les cimetières de Tunisie

mercredi 30 septembre 2009

4 - État de deux cimetières concernant la famille H.

Voici ce que notre correspondant nous signale :

"Pour ce qui concerne les miens, RAS, concernant le cimetière du Borgel à Tunis ; nos deux tombes sont entretenues par un jardinier qui est sur place, depuis pratiquement notre départ. Bien entendu, je vérifie et veille personnellement au bon état de ces sépultures, dans lesquelles reposent notamment mes grands parents paternels.

En revanche, je sais, pour l’avoir constaté, que le cimetière de la Mornaghia est, ou plutôt, était il y a 10 ans, dans un état de profonde lamentation. Toutes les tombes étaient ouvertes, y compris certains cercueils, notamment une sépulture au nom de la famille G.
Je ne sais si ce cimetière a été "rasé", car il servait, à l’époque de terrain de jeux ...

J’avais écrit à l’Ambassade de France à Tunis, car nous n’avions pas été en mesure de retrouver, ne serait-ce que l’emplacement de la tombe !
Cette même ambassade m’avait déclaré que chaque famille française se devait d’entretenir ses tombes...

JM. H..


5 - Témoignage de Mme R.

Il y a une quinzaine d’années j’ai été chargée par l’AFNART de renseigner sur les cimetières.

- A l’époque j’ai vu le cimetière du Bardo complètement profané, tombes ouvertes, cercueils découpés au niveau des têtes et des mains pour récupérer dents en or et bagues éventuelles. L’AFNART avait alors protesté auprès de l’ambassade de France, laquelle avait agit surtout à Bizerte.

- Quand aux cimetières du Sud (Zarzis, Djerba, Gabès etc...) les ossements restants avaient été regroupés, dans de grandes gargoulettes placées dans le cimetière de Sousse. Mais je crois savoir que le cimetière de Sousse a été désaffecté récemment.

- Le Cimetière de Nabeulétait en projet de transfert il y a 2 ans. Il était prévu un lieu de regroupement des restes non enlevés par les familles.

- Le Cimetière de Mégrine était l’an passé en état, avec un gardien.

- Le Cimetière de Pont du Fahs avait complètement disparu, devenu un lieu de passage, en terre battue, car en plein centre.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 147 / 26123

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Cimetières   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.14 + AHUNTSIC

Creative Commons License