Comité de liaison (CLAN-R)

Inauguration d’un "Boulevard des Commandos d’Afrique"

jeudi 25 août 2011

Dans la nuit du 14 au 15 août 1944, débute l’opération « Dragoon ».

Ce débarquement en Provence, destiné à faire la jonction avec les forces de Normandie, voit les troupes Françaises venant d’Afrique du Nord prendre une part active et essentielle aux combats de libération de la France.

Les commandos tout d’abord eurent la tache terrible dans des combats sanglants, de prendre les positions favorisant le succès de l’opération.
Ils payèrent le prix fort.

Ils seront les premiers Français à fouler le sol d’une Provence occupée.

Beaucoup donnèrent leurs vingt ans sur le sol de cette Patrie qui les avait appelés à son aide…

D’autres soldats de vingt ans débarqueront sur ces plages, et libéreront des villes et des villages. Leur mémoire est gravée dans la pierre des monuments, en particulier, tout le long de cette côte méditerranéenne.

Chaque hommage grandit le sacrifice de ces jeunes soldats, et aujourd’hui, 14 août 2011, à l’initiative du Comité local du Souvenir Français de la Londe Les Maures, toujours actif dans le respect de l’histoire et du devoir de mémoire, en accord avec Les Commandos d’Afrique, et le soutien de la municipalité, Monsieur le Maire, François de Canson allait inaugurer « le Boulevard des Commandos d’Afrique ».

La cérémonie commençait par l’hommage des anciens Commandos à deux de leurs frères d’arme, Jackie Boisdron, dix neuf ans, mort le 18 août 1944 dans les combats pour la libération d’Hyères, et Joseph Spada, vingt et un ans, mort dans la libération de Belfort…

Puis près du rond point Ducournau, Monsieur François De Canson, Maire de La Londe, en compagnie de Monsieur Albert Vatinet, Maire de Bormes Les Mimosas, Vice président du Conseil Général, Madame Charlotte Bouvard, 1ère adjointe, représentant Monsieur le Maire du Lavandou, et Monsieur Faedda, Maire Honoraire du Lavandou dévoilait la plaque rappelant la place que tiennent les Commandos d’Afrique dans l’histoire de France.

Le Président de l’Amicale des Commandos d’Afrique, le Médecin Colonel Jean Plancke, vétéran de la prise du Cap Nègre, malgré l’émotion du souvenir, ne cachait pas sa satisfaction...

Un dernier arrêt au monument aux morts pour les dépôts de gerbes, afin d’associer à notre hommage, tous les Héros de la défense de la Patrie.

En repartant, nous empruntons le Boulevard des Commandos d’Afrique. Devant nous, se matérialise, de stèles en monuments, de places en boulevards, le glorieux parcours de nos Pères, dont le souvenir garde vivant en nous, cette page de notre Histoire.

Et pour ceux pour qui les mots Patrie et Liberté sont des notions désuètes, Ils devront savoir alors que cette liberté qui éclaire parfois le monde, est un héritage précieux, dont nous devons prendre soin et en transmettre la lumière.

Par respect pour eux.

F.P

Ci-dessous, toutes les photos de la cérémonie

toutes les photos

cliquez sur la photo et utilisez la fonction "Plein écran"

Voir aussi la prise du fort de Brégançon

Le CLAN- R adresse ses plus sincères remerciements au Souvenir Français et à son Président, Monsieur Yves Boyer, ainsi qu’à tous ceux qui ont participé à cet hommage.


Au lendemain de cette cérémonie nous apprenons le décès de monsieur Emile Cipriano, ancien des Commandos d’Afrique et porte drapeau.

Nos sincères condoléances pour la famille de ce soldat.

Emile Cipriano


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1516 / 592051

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Histoire et mémoires  Suivre la vie du site 5- L’Armée d’Afrique   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License