Comité de liaison (CLAN-R)

En souvenir de Bastien Thiry...

samedi 12 mars 2016

En cette date souvenir du sacrifice de Bastien Thiry, dont le courage ne sera jamais oublié, des cérémonies et des messes sont dites dans toute la France. C’était le cas à Fréjus, dans la magnifique cathédrale de Fréjus et une superbe homélie d’un prêtre italien qui avait vraiment lu ce qu’avait fait et qui était Jean Bastien Thiry

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Ce vendredi soir, à la chapelle de la Visitation Sainte-Claire à Nice, comme tous les 11 mars, nous étions là quelques patriotes à la mémoire longue pour nous souvenir de l’assassinat de Bastien-Thiry.

Dans cette magnifique chapelle, que Jacques Médecin avait décidé d’affecter au culte chrétien traditionaliste, Pieds-Noirs et Métropolitains ont commémoré le sacrifice suprême de Jean Bastien-Thiry, l’homme qui a dit "Non !" :

"Non !" à la forfaiture, "Non !" à l’abaissement de la France, "Non !" aux mensonges et à la trahison.

La figure lumineuse de Bastien-Thiry continuera longtemps de hanter notre histoire nationale récente, qui aura été, après lui, celle de tous les abandons.

Plusieurs anciens élus et cadres du FN, dont M. de MESMAY, avaient tenu à participer à cette célébration religieuse, particulièrement émouvante au lendemain de la disparition du bâtonnier Gérard de Gubernatis, fidèle paroissien, et qui avait défendu en son temps un grand nombre de patriotes militants de l’Algérie française.
Didier ASIN

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Dans une ville comme Marseille nous ne nous sommes retrouvés qu’une centaine pour la commémoration de cette honteuse date.

Une centaine dans cette grande , vide et froide basilique du Prado désertée..
La très belle et chaleureuse messe du père TRAN qui a assuré les chants, et les interventions de nos amis pendant les diverses lectures ou déclaration ont donné un peu d’âme à cette petite assemblée.

MERCI à tous les présents, certains venus de loin... et a ceux qui ont œuvré pour cette messe

....... de quoi sera fait 2017.....

Guy MONTANER

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Lisez sa déclaration lors de son procès, quand il est devenu l’égal de son accusateur, osant dire la vérité que la servilité de ses ministres, maintenait dans une "virtuelle démocratie". Ses mots ont remis les gouvernants à leurs vraies valeurs, C’était Bastien Thiry, auréolé de son honneur "d’Honnête homme", qui a laissé les hommes sans foi ni cœur, dans l’oubli de leur médiocrité.

Le 11 mars 1963 était fusillé au Fort d’Ivry le lieutenant-colonel Jean-Marie Bastien-Thiry, 36 ans et père de trois enfants.

Polytechnicien, il avait inventé deux missiles anti-chars.

Fervent catholique, il justifiait cette action par la légitimité du tyrannicide (théorisée par Saint Thomas d’Aquin). Un très bon petit livre est d’ailleurs sorti récemment sur ce sujet.

Bastien-Thiry marcha vers le peloton chapelet à la main, laissant derrière lui une forte impression, et l’image d’un héros français et chrétien qui avait porté jusqu’au bout l’idéal du sacrifice.

lire en Plein Ecran


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 167 / 581854

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Commémorations  Suivre la vie du site 2016   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License