Comité de liaison (CLAN-R)

Communiqué du C.S.C.O. du 3 octobre 2009 et lettre adressée à M. Elie Aboud

dimanche 4 octobre 2009

COMMUNIQUE OFFICIEL DU BUREAU DIRECTEUR

Des informations alarmantes nous arrivent de l’Oranie, ou la dégradation de nos cimetières continue et ce, malgré nos actions et nos mises en garde.

En effet un groupe d’amis oranais s’est rendu en Algérie, tout récemment et a constaté, notamment sur les cimetières de Tamasouhet (partie hors ossuaires), sur le cimetière chrétien de Sidi Bel Abbès, et celui de Lourmel de nouvelles déprédations.

Nous avons immédiatement demandé à nos collègues du CSCO présents à ce voyage, de prendre dans la mesure du possible, des films et des photos, afin d’étayer nos actions en France.

Le bureau directeur du CSCO se doit d’alerter toute la communauté "pieds noirs " sur ces nouveaux "incidents" qui corroborent le sentiment de notre association portant sur le risque permanent de voir contrarié le travail de mémoire que nous entreprenons sur les 176 cimetières de l’Oranie.

C’est pourquoi nous lançons un appel aux personnalités politiques engagées à nos côtés, à nos compatriotes et à nos associations "pieds noirs" pour qu’ils se MOBILISENT, afin d’affirmer notre détermination à poursuivre notre œuvre de devoir de mémoire qui passe - ne l’oublions pas - avant tout par le respect de nos morts et de nos cimetières, preuves intangibles de notre présence dans l’histoire de l’Algérie.

MOBILISONS-NOUS pour que nos politiciens nous aident, pour que le gouvernement Français entende notre voix notamment en nous invitant à la table des discussions.

N’excluons pas de tendre nos efforts vers un geste lancé, le plus tôt possible, à la communauté internationale pour obtenir qu’enfin l’Algérie "s’ouvre à son histoire" et referme les plaies de cette guerre qui en fait partie.

A TOUS ET A TOUTES, ECOUTEZ LES TEMOIGNAGES - et il en est encore temps –DE CETTE DERNIERE GENERATION actrice souvent d’une douloureuse histoire, et ENSEMBLE retrouvons toute notre sérénité pour rappeler à tous le respect dû au repos de nos aïeux laissés en Algérie.

Seul un immense élan de solidarité et d’amour pour ce qui fut notre terre natale peut encore donner tout son sens à notre mission et nous aider à tendre vers notre but.

LE RESPECT DU REPOS DE NOS MORTS DANS LEURS SEPULTURES !!!

Fait à Nîmes le 02/10/2009

LE BUREAU NATIONAL DU CSCO

Un courrier a aussitôt été adressé à M. Elie Aboud. Voir page suivante


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2409 / 588322

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Cimetières   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License