Comité de liaison (CLAN-R)

Colloque de la Fondation pour la Mémoire de la Guerre d’Algérie des 29 et 30 Novembre 2013

mardi 3 décembre 2013

La réalité des faits est la meilleure reconnaissance et c’est la condition nécessaire de l’apaisement des mémoires.

Ce colloque de la Fondation qui traitait, pour la première fois depuis sa création, un sujet relatif à la période 1954/1962 en Algérie, a été consacré aux Harkis. A travers des exposés de grande qualité, ce fut un moment de vérité et de reconnaissance sans polémique et sans occultation.

Les interventions d’historiens civils ou militaires et de quelques témoins, ont permis d’aborder le rôle et le destin des supplétifs avec clarté et sans masquer les différents aspects de leur histoire glorieuse mais tragique :

les raisons et les conditions de leur engagement, les formes de participation aux combats, leur désarmement de 1961/62, leur abandon, les entraves à l’exfiltration des harkis et leurs familles presque toutes menacées en 1962 par le FLN ou ses affidés et les affreux massacres qui les frappèrent à partir du 19 mars 1962 mais surtout dès l’indépendance, en violation totale des "accords d’Evian ".

Les revirements de la politique algérienne du chef de l’Etat entre 1958 et 1962 ont été mis en perspective avec l’attitude du commandement militaire vis à vis des supplétifs et des officiers qui les encadraient. Dans la dernière phase de la guerre, les instructions données à l’armée de ne pas intervenir pour protéger les Harkis sur place ou pour les évacuer vers la métropole, ont été analysées à partir des documents d’archives par plusieurs historiens intervenant ces deux jours.

De même la politique de mémoire et de reconnaissance des Harkis de ces 20 dernières années, qui a succédé à une longue période d’oubli, a été largement commentée, et les raisons de ces silences furent détaillées. Cette politique fut même comparé à celle que l’Etat français a consacré à l’autre composante des "Rapatriés ", les Pieds -noirs ; ce qui a mis en évidence le long chemin qui reste à parcourir pour reconnaitre au grand jour toute la vérité sur cette période et en particulier les tragédies que connurent les Pieds noirs avant leur déracinement.

Nous saluons cette initiative de la Fondation et nous souhaitons que de nouveaux colloques de cette Fondation soient consacrés prochainement aux Pieds noirs (avant et pendant la guerre de 1954/62) puis aux Militaires (contingent, rappelés et de carrière... ) au cours de ce conflit.

Gilles Bonnier

PDF - 240.1 ko
Programme

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 929 / 578551

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le CLAN-R conseille  Suivre la vie du site DIVERS   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License