Comité de liaison (CLAN-R)

Cimetière Militaire de Mers-El-Kébir

mercredi 23 septembre 2009

Les Oranais, en ce jour de 1940, entendirent la canonnade terrible, venant de la rade de Mers-El-Kébir, que la flotte Française de Méditerranée, bloquée et sans possibilité de riposte ou de manœuvre, subissait de la part de la marine Anglaise, voulant s’assurer qu’elle ne tomberait pas entre les mains des Allemands.

Ils ont pu voir ensuite, le spectacle de désolation de ces navires en flammes, et de ces nombreux corps sans vie, ceux de 1297 marins.

Les Oranais s’étaient habitués à ce monument et à ces croix, qui représentaient un épisode douloureux, dans leurs cœurs de Patriotes Français, vibrant à chaque « Marseillaise »

La dignité du lieu, les rassurait sur la pérennité de l’endroit, « Pour que jamais, l’on n’oublie ».

Hélas, la bêtise, la lâcheté ou bien l’ombre universelle de la haine et de la barbarie ont trouvé des zélés serviteurs pour profaner, comme cela avait été déjà fait dans nombre d’anciens cimetières civils français depuis l’indépendance, ces lieux de repos éternel sans surveillance.

Ces Trois photos soulignent le problème de nos cimetières en Afrique du Nord.

Le cimetière Marin avant l’indépendance de 1962

Le cimetière profané en 2005....Toutes les croix, symboles chrétiens, sont détruites

Deux ans après, en 2007, les « réparations » financées par la France, montrent un cimetière chrétien sans croix « pour prévenir de nouvelles profanations » .

Triste constat et nouvelle lâcheté française devant la volonté de certains de gommer les traces de la présence française et chrétienne en Algérie ...

F.P


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3869 / 588408

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Cimetières   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License