Comité de liaison (CLAN-R)

Gilles Bonnier- Histoire de l’Algérie française (1830-1962). Quelques repères...

jeudi 4 mai 2023

- 1876 la population totale était alors d’environ 2,9 millions d’individus dont 345 000 d’origine européenne.

- 1875 représentation politique au Parlement national : la 3ème République accrut le nombre de parlementaires d’Algérie qui restera cependant modeste ; 6 en 1875, 9 en 1881 et 12 en 1927, sur 900 parlementaires français.

- 1881 confirmation du code de l’indigénat (règles spécifiques en matière de justice et de droits liées au statut personnel)

- 1889 La loi du 26 juin 1889 ( droit du sol )prévoit que l’enfant né en France (et donc aussi en Algérie) d’un parent étranger lui-même né en France( et donc aussi pour l’Algérie) est automatiquement Français avec une pleine citoyenneté à sa majorité (ou par simple déclaration avant cet âge) .

- 1894 création de l’Institut Pasteur d’Alger.

- 1896 population : 3,7 millions de Musulmans et 580 000 de personnes d’origine européenne (environ 50% non issues d’un peuplement venant de la métropole). L’origine géographique des familles issues en partie de métropolitains installés en Algérie est repartie sur tous les départements, mais les départements du Midi et aussi la Corse furent majoritaires. Pour la colonisation « rurale », en 1900 il y avait officiellement 640 villages ou groupes de fermes ; et une dizaine de villes importantes.

- 1914 / 18 au cours du conflit 155 000 Français d’origine européenne (Pieds-Noirs) sont mobilisés sur de nombreuses classes, soit plus de 20% de la population européenne (22 000 seront morts pour la France) et 175 000 musulmans sont appelés ou engagés, soit 4% de la population (il y eu 26 000 morts) ; parmi les musulmans la conscription fut partielle et pas toujours bien acceptée.

- 1929 colonisation : fin de la création de villages ; il y alors 700 véritables villages, avec 45000 paysans chefs de famille, l’assise de la population rurale européenne, à l’origine essentiellement française. Il y en avait environ 260 en 1870. A cette date la population dite urbaine (grandes agglomérations comme Alger, Oran, Constantine et Bône plus les communes de plein exercice de plus de 2000 habitants), représentait environ 19% de la population totale de 5,5 millions d’habitant (30% dans le département d’Alger, 23 % dans le département d’Oran et 15% dans le département de Constantine).

- 1940 une attaque navale britannique, particulièrement meurtrière, à Mers El Kebir début juillet, contre la flotte française bloquée dans ce port (1300 marins français périrent)

- 1942 Novembre opération Torch : débarquement anglo-américain en Algérie (Oran, Alger) ; dans la foulée, l’armée d’Afrique participe à la libération de la Tunisie (en mai 1943)

- 1943 de Gaulle arrive à Alger en mai, création du Comité Français de Libération Nationale (CFLN) qui devient Gouvernement provisoire de la République française début juin 1944

- 1943 /44 mobilisation importante et réarmement de l’Armée d’Afrique avec l’aide massive des Américains ; création et formation de l’Armée B (l’armée de Libération, la future 1ère Armée française) sous le commandement du Général de Lattre et préparation du Débarquement de Provence.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 73 / 174923

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Histoire et mémoires  Suivre la vie du site 4- Aspects de la période Française en Algérie  Suivre la vie du site 4.1 Statut de l’Algérie, Institutions et vie politique de (...)  Suivre la vie du site 4.11- Evolution du Statut politique de l’Algérie de 1930 (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.19 + AHUNTSIC

Creative Commons License