Comité de liaison (CLAN-R)

HOMMAGE A RENE MAYER par Denis Fadda

mardi 22 décembre 2015

Cher René Mayer, bien cher ami,

Vous êtes né à Tunis d’une famille originaire de l’Est algérien et plus loin encore du Grand Duché de Bade.

Dans l’Est algérien, votre famille a contribué à la fondation d’un village, Nechmeya, en 1853, puis d’un second, peu après, le village de Penthièvre (aujourd’hui Aïn Berda) dont vos ascendants ont toujours été les édiles.

Vous racontez merveilleusement cette histoire familiale dans un ouvrage, d’ailleurs primé, que l’on ne peut quitter une fois qu’on l’a ouvert, et qui n’est pas sans rappeler « Le Premier Homme » de Camus. Camus – est-ce une coïncidence ? – est né dans un village, Mondovi, créé cinq années avant celui de votre famille, et qui n’en est éloigné que de quelques kilomètres. Penthièvre, comme Mondovi (Solférino dans le Premier Homme) se trouve, en quelque sorte, sous le regard de Saint-Augustin dont la basilique qui lui a été consacrée - édifiée à Hippone sur une colline que cet esprit universel aimait à parcourir - domine la plaine de Bône (aujourd’hui Annaba). Que de beaux héritages pour vous ! Bône où sont nés aussi, entre autres, le Maréchal Juin et André-Louis Dubois, dernier Résident général de France au Maroc, comme l’avait été avant lui Alphonse Juin.

Dans « Algérie : Mémoire déracinée », vous évoquez vos ancêtres badois, menacés dans leur liberté de religion et leur sécurité, que d’habiles agents de l’Administration française qui, en ces temps-là, parcouraient le pays de Bade, avaient facilement convaincus de tenter la grande aventure algérienne.

En famille – les célibataires n’avaient pas droit au voyage - ils ont passé le Rhin dans de lourds chariots tirés par des boeufs. A Marseille, ils ont embarqué sur un paquebot mixte, le « Province d’Oran » qui, navigant surtout à la voile, a rejoint la côte africaine après trois longs jours de mer.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 564 / 580216

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Communication  Suivre la vie du site Le CLAN-R diffuse   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License