Comité de liaison (CLAN-R)

Gilles Bonnier. Exposition de l’ONAC sur les Harkis

mardi 1er octobre 2013

 Commentaires sur les panneaux de l’ exposition ONAC sur les Harkis

 présentée le 25 septembre aux Invalides

J’ai trouvé très bien les panneaux relatifs à la période "Exil et installation "sur le sol de métropole et beaucoup de panneaux leur sont consacrés . C’’est un bel hommage aux Familles de Harkis. De plus la qualité de la présentation et le choix des photos sont excellentes.

En revanche , pour la période de la guerre et surtout la dernière phase de 1962 , il y a finalement moins de 5 panneaux.

J’ai été très choqué ( certes pas totalement surpris ) que les assassinats et les massacres de masse soient à peine évoqués. Leur ampleur n ’en est même pas abordée et leurs auteurs pas nommés.

On parle seulement de "souffrances " qui continuent pour les Harkis . Évidemment on ne parle pas non plus à cette occasion des vagues d’enlèvements et d’assassinats de Pieds Noirs.

Il me semble que les tragédies de 1962 en Algérie ont été de fait occultées . A-t-on voulu ménager l’ État algérien d ’aujourd’hui et le FLN ? Sans doute et ceci dans un réflexe " maintenant systématique de la recherche à tout prix de ce que l’ on appelle "la mémoire apaisée", mais au détriment de la vérité historique.

Nulle part il est question du FLN, de fellaghas , de terroristes ou de rebelles , on parle des indépendantistes ( sans aborder les tueries dont ont été victimes le MNA ).

Pourtant , comme on le dit souvent à propos des tragédies de notre histoire : "avant de tourner une page d’histoire, il faut l’ écrire" ."

Comment des "jeunes " ( ou des moins jeunes ) qui ne connaitraient rien de cette histoire tragique des Harkis pourraient comprendre les raisons de cet exil ( qu’ils pourraient confondre ainsi avec l ’immigration venant du Maghreb ...qui a bien d’autres raisons )

Le drame des Harkis et la raison de leur exode ( pour ceux qui le purent et helas pas pour ceux qui sont pas restés sur le sol algérien comme cadavres... ) ce sont d’abord ces massacres dont le ministre délégué et le président de la République actuels ne parlent jamais dans leurs discours ou messages . J’en ai fait la remarque à M Kader Arif dans son tour pour saluer les invités après la cérémonie de dépôt de gerbe .

Il me semble aussi que cette exposition aurait aussi pu mettre plus en valeur les personnes ( des Justes, militaires ou civils ) qui ont aidé dès la première heure certaines familles de Harkis , à fuir l’Algérie sain et sauf , puis à s’installer dans leur nouvelle vie , ainsi que ceux qui ont participer au travail de mémoire et à la lutte contre l’ oubli historique ( les Wormser, Abolivier, Nicolas d’ Andoque, Schnapper .... et d’autres) . Il n ’y a pas que le centre d’Ongles ( même si ce sujet est très bien traité)

Sans vouloir gâcher la fête , car je le répète c’est un bel hommage aux familles de Harkis , c’est quand même fâcheux .

Ce n ’est pas pour cela que se sont battues des associations qui ont œuvré pour briser l ’oubli des massacres de Harkis par un FLN politiquement vainqueur.

C’est peut être un combat qui n ’est plus à l ’odre du jour. Je l’ai constaté sur d ’autres sujets mémoire dont je m occupe : il ne faut pas choquer ... la vérité, quand elle est atroce, fait peur.

Bonne journée

Gilles Bonnier


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1175 / 585061

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Points de vue   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.28 + AHUNTSIC

Creative Commons License